Connaissez-vous la mémoire émotionnelle ? Cela représente vos autobiographies conscientes ou non qui se rapportent à un sentiment intense (allégresse, amertume, colère). Ce souvenir provient généralement des nœuds ou bien refoulements émotionnels. Ceux-ci s’actionnent quand la situation originelle réapparaît ou bien au moment où l’on appréhende la reproduction du problématique.

Rappelez-vous, que peu, importe la complexité ou la maladie, il existe toujours un motif qui lui a donné jour elle peut être physique ou psychogène. Quand on ressent de la souffrance, que le corps fait mal ou bien qu’une pathologie ou un mal-être s’enracine, cela implique que ce corps communique et essaye d’être compris. En l’écoutant, et en déchiffrant les messages qu’il transmet, on peut reconnaître les sensations et les pensées négatives qui sont dissimulées sous ces dysfonctionnements. La mémoire émotionnelle grave les émotions ressenties durant des contextes qui marquent dans une vie. La spécificité de cette mémoire se distingue du fait qu’on se remémore plus des émotions que des tragédies. En général, on se réfère à d’émotions négatives qui bloquent l’objectivité. Et plus les mois s’écoulent passe, plus les émois sont paroxystiques. Chez les êtres plutôt vulnérables, les souvenirs dérangeants peuvent mener à la neurasthénie. Pour cela, il s’avère utile de débloquer la mémoire émotionnelle. Dans les années 93, Gary Craig, un technicien américain a créé l’emotional freedom technique ou méthode de délibération émotionnelle. Elle se base sur la notion de la circulation énergique de la doctrine classique chinoise : les traumatismes, physiques ou bien psychologiques, occasionnent des tensions énergétiques, des refoulements, des nœuds, que l’on peut localiser au niveau des méridiens d’acupuncture. En stimulant ces zones à l’aide de tapes de doigts tout en se centrant sur une problématique, ces nœuds se relâchent. Libérez-vous en solo ! Seul vous, pouvez supprimer votre mémoire émotionnelle afin de ne pas gâcher votre existence. Dans ce processus, vous pouvez vous faire escorter par un praticien. Nombreuses méthodes vous assistent pour libérer les résistances, pour ne citer que l’autohypnose et la méditation. Le concept consiste à braver vos démons afin de mieux s’en décharger. Ne tolérez plus que votre mémoire émotionnelle du corps vous bloque de vivre avec plénitude. Une séance débute par la reconnaissance et l’estimation du degré d’une souffrance corporelle ou affective. Par la suite des suites de frictions ou massages légers sur des zones précises, en déclamant des expressions positives. La méthode s’avère élémentaire et peut se réaliser en solo.